Rechercher
  • Daniel Corones

Crazy Horse taciturne et distrait

Les journaux de l'Est, dans ce cas, The American Socialist à Oneida New York, ont rapporté que le leader de Lakota, Crazy Horse, était un "sauvage extraordinaire" mais "taciturne et distrait". Ce journal lui a donné une prépondérance sur les Sioux dits hostiles, dans cette nécrologie (13/09/1877)