Rechercher
  • Daniel Corones

Morts de faim sur la ligne

Les Premières nations sont mortes de faim à cause du gouvernement canadien pour faire place aux colons et au chemin de fer après le massacre des grandes nations de Buffalo.


"...En effet, le premier ministre John A. Macdonald aurait déclaré : "Nous faisons tout ce que nous pouvons, en refusant de la nourriture jusqu'à ce que les Indiens soient au bord de la famine, pour réduire les dépenses."


La nourriture se gâte dans les entrepôts du Dominion alors que les autochtones sont affamés et malades (un agent fédéral a même appelé tous les affamés de sa réserve à l'entrepôt pour leur distribuer de la nourriture, puis les a renvoyés chez eux en riant, qualifiant cela de farce d'avril), les femmes se prostituent pour se nourrir et les ministres du gouvernement prétendent allègrement que tant que les autochtones s'attendront à manger, ils resteront impuissants, ou, comme le cite Daschuk, "il n'était pas prévu que l'Indien devienne autonome". Il devait seulement se taire jusqu'à ce que le pays se remplisse, quand sa mauvaise volonté pouvait être ignorée".


~ Image. - “Native residents on Crow's Nest Pass Line Railway”, British Columbia Library and Archives Canada/Travers Coleman collection © Public Domain.